À Mayotte, comme ailleurs, l’humour est présent au quotidien. On rit de tout, surtout de nos politiciens. D’ailleurs, le rire est souvent employé pour oublier nos soucis quotidiens. Mais pour les humoristes, il doit servir à dénoncer les injustices, les dysfonctionnements de notre société. Pas forcément évident dans une île où tout le monde se connaît.

Mais comme nous l’a dit l’humoriste ivoirien Gohou, tous les sujets peuvent être abordés avec humour. En revanche, il faut parfois savoir mettre les formes pour ne pas fâcher tout rouge les personnes mises en cause. Certains s’en affranchissent néanmoins et sont adeptes de la méthode du rouleau compresseur, qui écrase tout sur son passage.

C’est le cas de TV Mafoumbouni, une jeune troupe mahoraise qui depuis 3 ans n’épargne aucune personnalité politique mahoraise. Et de l’autre côté de l’archipel, d’autres vont encore plus loin, quitte à choquer.

Qu’importe la manière, l’objectif est de faire bouger les lignes et soigner avec des mots les maux dont nous souffrons. 101 Mag a voulu en savoir plus sur ces nouvelles méthodes qui bousculent nos habitudes. Nous nous en faisons l’écho. Et si entre deux lignes, nos humoristes arrivent à vous faire esquisser un sourire, nous n’en serons que plus heureux.

Bonne lecture

 

Épisode 1 : J’analyse, donc je ris

Épisode 2 : TV Mafoumbouni, la troupe qui dynamite le rire

Épisode 3 : Altwawn, l’observateur satirique de l’actualité comorienne