Samir* est un passeur. Il pilote une barque en polyester surnommée kwassa pour faire entrer illégalement des candidats à l’exil à Mayotte. Mais aussi un homme d’affaires avisé qui applique avec rigueur la devise « Time is money » (le temps, c’est de l’argent). Il a fallu négocier dur pour qu’il accepte de raconter son quotidien. Une vie qui selon lui ne fait que répondre aux aspirations de ses passagers. Une vie à jouer avec les lois de deux pays, mais qui lui permet de s’en sortir confortablement, même s’il s’en défend. Rencontre avec un homme qui assume ses actes.