Ecrire à Mayotte est un vrai défi. Dans une île où la parole vaut bien plus que toutes les productions écrites, écrire pourrait paraître illusoire. Cependant, notre société évolue à vitesse grand V. Et devant le cyclone sociétal qui s’abat sur nous, il nous manque parfois des repères, du recul pour analyser les événements.

 

Si nous avons choisi de nous nommer 101 Mag, c’est parce que ce 101e département que beaucoup attendaient reste à construire. Comme diraient certains anciens, les murs de la maison sont montés, désormais, il faut la meubler. Mais comment, avec qui et avec quoi ?

101 Mag a pour ambition de soulever les questions qui préoccupent notre société actuelle. D’analyser, de donner des clés de compréhension et surtout de susciter le débat. Nous avons la conviction que c’est de la discussion, c’est du débat contradictoire sans retenue que sortiront les idées pour la construction de notre île.

A une époque où l’information est quasiment instantanée, il nous a semblé nécessaire de prendre le temps de s’arrêter sur les problématiques qui se posent à nous pour mieux en saisir les enjeux. Chaque mois, nous examinerons un thème de société que nous essaierons d’observer sous tous les angles possibles. Ce mois-ci, nous nous sommes attardés sur le fonctionnement de la politique mahoraise et notamment l’échec du système des partis.

Nous prévoyons également de vous faire découvrir des lieux ou des personnages à travers des tranches de vie par le récit. Parfois, à la manière du cinéma et du procédé technique dénommé flashback, nous éclairerons un événement passé qui permet de mieux comprendre la situation présente.

Dans notre démarche, nous avons tenu à ne pas se limiter à une équipe de journalistes. Mayotte a la chance d’avoir des chercheurs, des spécialistes, des personnes nombreuses qui ont des connaissances et une vision différente de celle que peut être la nôtre. C’est cette richesse qui doit nous permettre de mieux appréhender les choses.

Et c’est pour enrichir le débat que nous ouvrons nos colonnes à des collaborateurs extérieurs. Chaque mois, nous donnerons une carte blanche à l’un d’entre eux qui s’exprimera sur un thème qu’il aura choisi. Par ailleurs, nous espérons que nos écrits feront réagir nos lecteurs. Nous leur offrirons dès le prochain numéro l’occasion de pouvoir préciser, critiquer, souligner des points que nous avons soulevés.

Nous partons du principe qu’informer est un véritable métier. Aller sur le terrain, chercher les informations, rencontrer les personnes pertinentes, vérifier l’information, analyser les documents, mettre en forme ce que l’on a recueilli, cela prend du temps et beaucoup d’efforts. Nous estimons que tout cela a aussi un coût et par conséquent, nous vous proposons un abonnement qui nous permettra de nous donner encore plus de latitude pour fouiller nos sujets.

S’abonner s’est aussi une manière de soutenir notre projet et nous encourager à chercher, fouiller toujours plus loin pour trouver et raconter la société mahoraise dans ce qu’elle a de plus particulier et parfois d’incompréhensible. Enfin, c’est nous aider à acheter du matériel pour vous offrir une information complète, moderne et de bonne qualité sur notre site d’actualité quotidienne 101mag.fr .

101mag.fr, c’est l’autre versant de notre projet. L’actualité comme on ne vous l’a jamais proposé. Au quotidien, nous vous invitons à fréquenter notre site internet pour vous informer différemment sur notre île. Toujours, dans l’optique d’offrir un autre regard sur Mayotte, on se lance le défi de vous offrir les insolites des situations, de montrer les coulisses de certains évènements ou encore de caricaturer nos personnalités.

 

 

101mag, un autre regard sur Mayotte.
Kalathoumi Abdil-Hadi, Halda Halidi, Faïd Souhaïli