Contrairement aux artistes venus des Caraïbes ou encore de l'Afrique de l'Ouest, les artistes de notre région ont du mal à imposer leurs musiques sur la scène musicale mondiale ou encore française.

 

Pourtant, ce ne sont pas les talents qui manquent à la Réunion, Madagascar, Maurice, les Seychelles, les Comores, Rodrigues ou encore Mayotte. Mais peu d'entre eux sont connus des grands festivals, des grandes radios ou du grand public.

C'est pour remédier à cela que Brigitte Dabadie, gérante de la société Presque Bleu et Serge Trouillet, président de l'association Musik Océan Indien ont créé le Prix Musiques Océan Indien.

"L'objectif et de promouvoir les écritures musicales de l'océan Indien, développer pour les lauréats une carrière à l'international et favoriser la diffusion des œuvres et des artistes lauréats" soulignent les deux piliers de ce concours.

Pour la cinquième édition dont la finale se déroulera à Maurice en fin d'année, les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 17 mai. Pour rappel, Bo Houss a été le lauréat de la 3e édition en 2011. Ce prix a permis de faire connaître le M'tsapérois qui a eu le privilège de se produire dans des festivals aussi prestigieux que les Francofolies de la Rochelle, le Sakifo à la Réunion ou encore le Festival Timitar au Maroc.

Le lauréat pour l'année 2015 aura droit notamment à un coaching scénique, des rencontres avec des professionnels du milieu musical, une tournée en 2016 dans les festivals partenaires.
Pour vous inscrire et avoir plus de renseignements, aller sur www.prixmusiquesoceanindien.com.

 

 

F.S.